Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 21:03


Il est de notoriété publique que les elfes et les nains se détestent !

Flèches plantées innocemment dans le gras de la fesse d’un nain, haches enfoncées l’air de rien entre deux omoplates elfiques : tous les coups sont permis et bien entendu ils ne manquent jamais une occasion de se balancer des insultes dans leur langage respectif…

Mais alors pourquoi tant de haine ? Qu’a-t-il bien pu se passer pour qu’on en arrive à de telles extrémités ? Et y a-t-il encore une chance de voir ces deux peuples se rabibocher ?

 

          Pour justifier cette inimitié, ils racontent, à qui veut l’entendre, une histoire qui remonterait au premier âge : comme quoi, le roi Thingol du royaume elfique de Doriath aurait refusé de payer les nains qui avaient travaillé pour lui à sertir un Silmaril dans le Nauglamir (collier merveilleux fabriqué par les nains pour Finrod Felagund)… 

Paroles hautaines et méprisantes du roi elfe (tiens donc !) et mauvaise foi des nains auraient fait le reste… S’en serait suivi : coups de poing dans la tronche, coups de boule dans les roubignoles (et en plus, rappelez vous, les nains portent des casques à corne : aïe aïe aïe !), cruchons cassés sur le crâne et autres gentillesses comme seuls elfes et nains savent en distribuer…

Il faut avouer que les nains s’énervent rapidement, avec eux ça dégénère vite et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils sont pas réputés pour leur patience (souvenez vous : Gimli au Conseil d’Elrond)

Enfin bref, on voudrait nous faire croire que c’est comme ça que tout à commencé : et bah moi je vous dis : FOUTAISES !

 

Même en partant du principe que cette histoire est véridique (mais j’en doute) elfes et nains se détestaient déjà depuis belle lurette et je vais aujourd’hui vous révéler pourquoi :

 

                Au tout début, les elfes et les nains s’appréciaient bien ; une entente cordiale voir même fraternelle s’était développée entre leurs deux peuples : une sorte d’échange de bons procédés si l’on peut dire : les nains troquaient les belles pierres précieuses qu’ils s’amusaient à extraire des profondeurs de la terre et les elfes leur refilaient leurs sculptures ratées les plus pourries (genre : mako moulage moulés à l’envers par mégarde ou sur lesquels la peinture n’avait pas tenu suite à l’oubli de la sous-couche) mais pour les nains c’était un grand honneur de posséder ce genre de sculptures car ils les considéraient comme de l’art avant-gardiste et se la pétaient en les exposant dans leurs jardins!

Les elfes s’amusaient également à fabriquer de toutes petites figurines d’eux même et des autres créatures peuplant les Terres Du Milieu qu’ils refilaient aux nains afin qu’ils les revendent dans des magasins appelés : « Games Workshop » Les elfes raflaient bien entendu 90% des bénéfices, mais les nains n’y voyaient que du feu.

Tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Jusqu’au jour où :

 

          Guilux, un elfe de la vallée de Tumladen et barde officiel de la cour du roi Turgon eut l’étrange idée d’organiser une sorte de concours de chant dans le style de l’Eurovision afin de prouver la supériorité des elfes par rapport aux autres races : chaque peuple de chaque province des Terres du Milieu devait envoyer un représentant afin d’affronter ses concurrents en chanson ! Et il ne s’agissait pas de n’importe quelles chansons mais bien de chansons paillardes ! Car c’est dans ce domaine que les elfes étaient les meilleurs !

 

Vous êtes vous déjà demandé d’où peuvent bien venir les paroles de « Tiens voilà mon Zob », « Caca dans la Bruyère », « Bali Balo » et autres « Jeanneton » et « Petite Huguette » ?  Bah cherchez plus : à tous les coups ce sont les elfes ou les nains qui les ont écrites !

Même notre célèbre « De Nantes à Montaigu », qui s’intitulait à l’origine « De Menegroth à Eglarest » puis fut chantée au royaume d’Elrond sous le titre « De Fondcombe à Dol Guldur » avant de devenir la version que nous connaissons, a été composé par les bardes de Nargothrond !

 

Et oui ! Ces chansons immémoriales qui semblaient venir de nulle part…dataient en fait du premier âge de ce monde à l’époque où les elfes composaient les touts premiers airs jamais entendues par leurs petites oreilles pointues ! On voudrait nous faire croire qu’ils chantaient les merveilles de la nature et la beauté des étoiles (« Ah ! Elbereth Giltoniel ! ») mais il n’en est rien ! A cette époque de la jeunesse des elfes, un seul truc les intéressait : les chansons cochonnes! Et par mimétisme les autres peuples des Terres du Milieu firent de même !

 

               Le concours de chant fut donc organisé. Tous les peuples répondirent présent et envoyèrent leurs meilleurs compositeurs : ils se nommaient entre autre : Carlos pour les trolls, Patrick Sébastien pour les humains ou encore Anny Cordy pour les hobbits…

A la fin, il ne resta plus que le représentant des nains, un certain Dûdûle qui interprétait une chanson à la gloire d’un endroit particulièrement bien développée de son anatomie et un elfe appelé Piepéret qui avait composé une chanson appelé « Le Zizi »

Impossible de les départager… ils étaient trop bons dans leur domaine respectif… C’est alors que Pierpéret sorti sa botte secrète… ou plutôt son godillot de secours et entonna : « J’ai la Quequette qui colle » en la jouant à la perfection sur son luth ! Les membres du jury furent bluffés et lui accordèrent la victoire.

Mais soudain Dûdûle agrippa Piepéret par le colback : « D’où tu la sors cette chanson, espèce de tricheur ? », car il lui semblait l’avoir déjà entendue à un feu de camp orc… Pierpéret répondit alors « Qu’est ce que ça peut de foutre, trouduc ! » et une bagarre générale éclata.

Luths, fifres et binious furent réduits en poussière à grand coup de hache et de massue et, plus jamais depuis ce jour, les nains et les elfes ne s’adressèrent la parole avec courtoisie.

 

             Ainsi, il semblerait bien qu’aucun autre concours de quelque nature que ce soit n’ait été organisé entre les différents peuples des Terres du Milieu depuis lors. Mais on raconte que Gimli et Legolas auraient essayé de monter un festival de musique minimaliste, auquel souhaitait participer le hobbit Pippin… Festival, qui est pour le moment ajourné car en attente du feu vert de la DDD (direction des arts décadents) : la demande d’autorisation n’a plus qu’à recevoir une signature mais il semblerait que la feuille soit coincée dans un parapheur ensorcelé qui recouvre le document de runes étranges et inconnues, rappelant vaguement la forme de flèches… un groupuscule elfique doit donc sûrement être dans le coup !

 

Espérons malgré tout qu’un jour l’entente régnera de nouveau entre ces deux peuples et qu’ils composeront ensemble de nouvelles chansons paillardes pour renouveler le répertoire.

Avant de vous quitter voici deux chansons elfiques trouvées dans les archives du Gondor que vous pouvez également retrouver sur http://xavier.hubaut.info/paillardes/liste.htm :

 

Les godillots sont lourds :

 

Là-haut dessus la côte ça va descendre enfin,

Appuie donc sur tes bottes et pass' moi un coup d' vin


Les godillots sont lourds dans l' sac,

Les godillots sont lourds.                   }(bis)


Ce soir au bout d'l'étape, y aura un bon p'tit bistrot

Avanc' donc qu'on s'la tape, y aura du bon fricot


La route est radieuse et belles sont les fleurs

Et ses filles rieuses aux yeux pleins de candeur

 

Le joueur de luth

 

En notre ville est venu (bis)

Un fameux joueur de luth (bis)

Pour attirer la pratique

Il a mis sur sa boutique:

C'est ici qu' pour un écu

On apprend à jouer de l'épinette,

C'est ici qu' pour un écu

On apprend à jouer du ...


Troulala troulala,

troula troula, troulalaire

Troulala, troulala, troula, troula troulala

 

(désolée, chers amis lecteurs, j'espère que la mise en page n'est pas trop pourrie, c'est la première fois que je publie moi même l'un de mes articles -Y. vient d'être papa et n'a pas que ça a faire- et j'arrive pas à prévisualiser... J'en profite pour vous remercier tous de vos encouragements et commentaires! )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Evoa 14/08/2010 12:00



J'adore les chansons !


J'ai souris au : "C'est ici qu' pour un écu / On apprend à jouer du ..."


Jolie imagination !



Momoa 14/08/2010 13:40



Merci!!  Mais je dois avouer la vérité: ce sont bel et bien de vraies chansons que j'ai trouvées en cherchant des
noms de chansons paillardes pour illustrer mon article (je ne suis pas une très grande connaisseuse dans ce domaine ;o) ) A bientôt



Tit'Anik 06/08/2010 13:07



Non ! ta première publication est bien faite, t'es sur la bonne voie pour te lancer seule


J'en viens à cette dispute débile entre elfes et nains, je me suis bien amusée. J'ai même reconnu Pierpéret, que j'adore, ces coquineries me plaisent, elles
sont si subtilement décrites


Merci pour ce moment de plaisir, même si à l'origine c'est une bagare débile


À bientôt de te lire encore



Momoa 07/08/2010 22:45



Coucou Tit'Anik! :) Merci pour ta fidélité et tes encouragements. J'apprends à maîtriser tout ça petit à petit, mais c'est surtout le temps qui me manque! Ou plutôt le calme.


Je prends quelques vacances, mais je reviendrais bientôt pour de nouvelles aventures... et je te laisse en bonne compagnie avec Tonton Cristobal :
http://www.dailymotion.com/video/x3xcrv_pierre-perret-tonton-cristobal_music



Jérémy STORM 30/07/2010 22:40



Le concours de l'Eurovision !!


Excellent, trop drôle !! MDR MDR


Je suis flatté par l'hommage : la DDD, le parapheur, la flèche et le tout juste à propos et imbriqué dans l'histoire : BRAVO !!


BIZZZZZ



Melian 31/07/2010 22:05



:)) Ravie que ça t'ai plu! Je suis une fan des blagues privées et j'aime les partager! La personne qui avait moulé un mako-moulage à l'envers a aussi apprécié mon article! (lol)


A très bientôt pour de nouvelles aventures!



Présentation

  • : Le blog de momoa.over-blog.com
  • Le blog de momoa.over-blog.com
  • : Petits écrits passe-temps qui devaient rester confidentiels, planqués sur ma page Facebook, jusqu'à ce que Y. s'en empare pour les publier dans ce blog et Dieu sait où encore!
  • Contact

Recherche