Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 10:10
  1. La parade amoureuse, le choix d’un coin tranquille et d’une position adaptée…

 

Maintenant que nous savons que nos gentils elfes sont prêts pour les galipettes, qu’aucune doctrine passéiste ne les retient et qu’ils ont repéré un partenaire alléchant, il est grand temps de parler des différentes techniques qu’ils utilisent pour appâter et charmer l’élu de leur cœur et, puisque aucun documentaire animalier de France 5 ne s’est encore penché sur le sujet, je crois que c’est à moi qu’il appartient de vous éclairer.

 

Voyons donc un peu à quoi peut bien ressembler leur parade amoureuse, et commençons, -galanterie oblige- par les techniques utilisées par les dames elfes.

 

Elles semblent pour la plupart se résumer à danser dans la forêt en faisant naître des fleurs dans l’herbe et à gazouiller en imitant le chant des oiseaux (on parle de rossignols là, pas du glouglou des dindons de Thanksgiving bien entendu). Ce genre de parade à un très fort taux de réussite auprès des humains.

Autre technique très populaire : faire la vierge effarouchée et s’enfuir dans les bois… il faut alors être sûre que le partenaire éventuel est en bonne condition physique et qu’il est assez motivé pour tenter de vous rattraper, sinon on a toutes les chances de finir la soirée toute seule devant une fanfiction porno à s’empiffrer de lembas au nutella…

Certaines dames elfes ont également tenté de mettre au point une forme de « pole dance » en ondoyant autour du tronc fin des jeunes entures… cette pratique a quasiment disparue avec le départ de tous les familles ents des forêt elfiques…

 

Nos amis les elfes mâles utilisent quant à eux d’autres stratagèmes…

 

La démonstration de force est une technique courante, partagée par de nombreuses espèces. Ainsi, on voit régulièrement se monter des concours, tournois et autres combats amicaux ne servant qu’à faire étalage de son savoir faire, qui en matière de sport équestre, qui au tir à l’arc ou bien entendu, le plus célèbre de tous : au lancé de nain !

Certains, peu à l’aise dans ce genre de compétitions, tentent de charmer la gent féminine par le verbe et les répliques intelligentes. C’est ce qu’essaie de faire le jeune prince de Mirkwood, Legolas fils de Thranduil, avec ses célèbres sorties « un soleil rouge se lève, beaucoup de sang à du couler cette nuit » et autres ; technique qui, pour le moment, n’a pas eu les résultats escomptés… mais plutôt des conséquences inattendues comme attirer un nain et les moqueries de toute la planète…

Son charme a cependant quelque effet sur bon nombre d’humaines de moins de 12 ans, pour peu qu’il accepte de se la fermer 5 minutes…

 

* Bon à savoir, tous les hommes elfes qui croient que parler pendant des plombes des différentes marques de chariots, charrettes et autres carrioles, de leurs options, de leurs prix, de leur cote à l’Argus ou des différentes façons de les customiser échouent toujours lamentablement à séduire les femelles !

 

Une autre technique, utilisée indifféremment par les hommes et les femmes, consiste -comme j’en ai déjà parlé dans mon précédent essai- à se tripoter les cheveux les uns les autres : « Dis, Galadriel, tu voudrais bien m’aider à me faire des couettes ? » furent les premières paroles que le timide Celeborn adressa à celle qui allait devenir la dame de Lorien, il y a de cela bien longtemps au cœur du royaume caché de Doriath, quand le monde était jeune.

 

Enfin, tout comme bon nombre d’animaux, les elfes essaient aussi d’attirer le regard d’un partenaire à l’aide de couleurs criardes : on reconnaît facilement un mâle chassant la femelle à sa cape orange fluo ou ses collants écossais… Certains ont même été vus arborant des coiffures imitant à la perfection le look Tokio Hotel ! Les dames quant à elle, utilisent des arguments qui ont fait leurs preuves depuis la nuit des temps : des robes aussi transparentes que possible et bien entendu l’oubli volontaire des sous-vêtements….

 

Ainsi se termine la liste (non exhaustive car certains ont beaucoup d’imagination et développent des techniques personnelles) des différentes façons d’attirer l’attention d’un partenaire éventuel et de l’amener, dans de bonnes dispositions, à envisager… un rapprochement charnel.

 

Cependant, avant d’arracher sauvagement la cape de votre partenaire avec les dents et de lui ôter délicatement ses godillots, il est bon de savoir que, pour pouvoir faire leur petite affaire de façon satisfaisante, les elfes ont avant tout besoin de tranquillité ! Les presser de faire ça n’importe où, dans n’importe quelles conditions a tendance à sérieusement refroidir leurs ardeurs (déjà qu’à la base si vous prévoyez de vous farcir un homme elfe c’est pas gagné question ardeur…)

 

A noter qu’il semblerait également qu’ils n’apprécient guère les joies du sexe en période de conflit et qu’ils préfèrent alors remettre ça à plus tard (« Pas ce soir chérie, je dois astiquer mon arc », disait Thingol à la douce Melian lorsque le mal s’agitait de nouveau dans les terres du nord) Je vous invite donc, si vous en aviez l’intention, à conclure avec un elfe avant la prochaine guerre thermonucléaire…

 

En ce qui concerne leurs lieux de prédilection, c’est une évidence, les elfes aiment faire ça dans les bois (les joies des galipettes entre les conifères sont renommées depuis toujours), mais un champ de fleurs fait parfaitement leur affaire quand il n’est pas déjà squatté par des vampires scintillants en train de jouer au baseball bien entendu. Plus rare, les grottes et autres cavités creusées par les nains constituent un fantasme que peu osent avouer. Certains sont aussi tenté de faire ça au grand galop sur un cheval : à leurs risques et périls…

 

Bon, le partenaire : c’est fait. Il est consentant : c’est bien. Le coin tranquille : ok.

Reste maintenant à trouver une position adéquate. Les plus courantes recensées sont :

 

  •  
    • debout contre un arbre, la dame en robe d’époque, le dos contre le tronc (attention à ne pas confondre un arbre inoffensif et un Ent qui n’appréciera guère qu’on vienne le déranger dans ses méditations transcendantales.)

    • ce que nous nommons couramment « le missionnaire » et qui, sur les Terres du Milieu, s’appelle plutôt « le dunedain ».

    • attaché aux cordages, sur le pont d’un bateau en partance pour Valinor , comme le racontent maintes chansons elfiques, par exemple « Elle préfère l’amour en mer » adaptée par la suite en langage commun par Philippe Lavil.

 

Pour finir, sachez que les elfes sindars jurent qu’on leur a fauché le brouillon du Kamasutra, qu’ils avaient écrit et illustré en collaboration avec ClaraMorgane la fée.

 

(à suivre…)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jérémy STORM 06/10/2010 23:06



Trop drôle ces péripéties sexuelles efiques et très bien écrit avec de grands moments d'anthologie... (Philippe Lavil mdr mdr mdr)


Toutefois c'est étrange, je devine comme quelques sous-entendus à l'attention de la gent masculine humaine parfois...



Momoa 08/10/2010 22:45



Naaaaaaaaan, pas moi, pas mon genre de faire des sous entendus à CES MESSIEURS!



Tit'Anik 24/09/2010 13:34



En revanche, je ne puis m'inscrire chez toi, c'est très dommage car tes histoires m'amusent beaucoup


À bientôt de te lire


Bisous


Tit'Anik



Momoa 26/09/2010 10:24



Coucou Tit'Anik :) N'y comprenant pas grand chose moi même, je ne sais que te dire en ce qui concerne l'inscription... Je suis ravie de pouvoir te faire rire avec mes élucubrations! A très
bientôt.



Tit'Anik 24/09/2010 13:32



Je viens de retrouver dans mes archives ce message du mois d'aout, pourtant j'ai donné la possibilité de vous inscrire,
sous la rubrique à droite "Inscription au bulletin d'info"
L'as-tu trouvé et est-ce que ça marche ?
À bientôt de te lire
Bisous







Présentation

  • : Le blog de momoa.over-blog.com
  • Le blog de momoa.over-blog.com
  • : Petits écrits passe-temps qui devaient rester confidentiels, planqués sur ma page Facebook, jusqu'à ce que Y. s'en empare pour les publier dans ce blog et Dieu sait où encore!
  • Contact

Recherche