Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 19:19

Nous avons jusqu’à présent découvert la vérité sur les coiffures elfiques ; nous savons également d’où leur vient cette peau douce et lisse et pourquoi ils bénéficient d’une belle silhouette longiligne, mais leurs secrets de beauté ne s’arrêtent pas là.

En effet, à les imaginer courant et sautillant parmi les arbres de la forêt, batifolant les cheveux –décolorés- au vent ou jouant du luth assis dans l’herbe fraîche au milieu d’une belle clairière au clair de lune, comment pourrions nous soupçonner l’abominable vérité ?: les elfes schlinguent !

N’est ce pas étrange quand on y pense, qu’ils évitent tout contact avec les autres peuples ou qu’ils ne se laissent pas facilement apercevoir -et surtout approcher- malgré de nombreuses tentatives ? Il semblerait bien qu’ils préfèrent rester entre eux à mariner dans leurs effluves qui n’ont d’ailleurs plus l’air de les déranger outre mesure tellement ils ont l’habitude de vivre avec (tu m’étonnes depuis 10 000 ans)

Cependant, pour les chanceux (mais je ne sais pas si c’est vraiment le terme approprié en l’occurrence) qui ont réussi à s’approcher d’eux à moins d’un mètre –chanceux dont je fais moi-même parti- impossible désormais d’oublier leur doux parfum… original :

Cette fragrance à nulle autre pareille semble être composée d’un mélange d’odeurs variées et diverses, mariant avec délicatesse les effluves d’un fromage à pâte molle communément appelé « Chaussé aux moines » avec une exhalaison suffocante et aigre d’origine indéterminée, saupoudrée d’un remugle nauséabond assez difficile à définir avec précision mais s’approchant fort du contenu d’une fosse à purin, le tout recouvert par un doux relent de brandade de morue cuisinée à la façon de Joël Robuchon .

Arrêtons nous donc un instant sur chacune de ces différentes senteurs pour en trouver l’origine :

L’odeur fromagère est bien connue de tous les randonneurs, joggeurs et autres sportifs du dimanche qui n’ont pas voulu investir dans une paire de chaussure à semelle aérée ; elle est aussi l’apanage de toutes les professions où le port de bottes en caoutchouc est vivement conseillé. Rappelez vous : les elfes n’ont rien trouvé de mieux pour se déplacer sur les tas d’immondices qu’ils ont semés à travers toutes les Terres du Milieu que de porter des chaussures adaptées à leurs besoins : les godillots elfiques ! Or, malgré tous les services que ces godillots peuvent rendre, ils ont un inconvénient indéniable : leur port entraîne une transpiration surabondante des orteils qui à son tour déclenche l’apparition d’une odeur de fromage insoutenable. C’est le revers de la médaille ! Les godillots ne sont pas des Geox ! De plus, pas question de laver les godillots sinon ils perdraient de leur efficacité ! La seule façon que les elfes ont trouvé pour diminuer la gène olfactive occasionnée par la macération des pieds dans les godillots (et encore heureux que les elfes ne soient pas sujets aux mycoses sinon je vous raconte même pas l’horreur !) : c’est de baigner leurs jolis petons aussi souvent que possible (de préférence dans la Nimrodel car elle dégage en prime une bonne odeur de menthe fraîche connue pour ses vertus anti-transpirante) Afin de ne pas se ridiculiser, les elfes ont inventé toute une histoire pathétique de vierge elfique perdue à tout jamais blablabla mais ne nous y trompons pas : se baigner les pieds dans la Nimrodel n’ôte pas la fatigue des pieds des voyageurs, elle ôte seulement –temporairement- l’ignoble puanteur qu’ils dégagent !

La deuxième odeur « suffocante et aigre » est, quant à elle, à mettre sur le compte de la Monihaque, souvenez vous, la fleur dont est extraite la teinture blonde qu’affectionnent les elfes. Dommage pour eux : elle schlingue un max ! On est bien loin de la douce senteur apaisante de l’athelas. Et si on la mélange avec le masque anti acnée de notre ami Biactol qui, rappelons le, est composé à 99% de caca de troll, alors là c’est l’apothéose : vous saurez tout de suite d’où vient le « remugle nauséabond »
Malgré toutes les tentatives (et dieu sait qu’en 10 000 ans ils ont eu le temps d’en faire), il n’a jamais été possible de masquer totalement la fétidité des deux mixtures tout comme les plus grands chercheurs de notre époque ne peuvent apparemment rien faire contre la puanteur pernicieuse de la crème dépilatoire…

Et enfin, pour couronner le tout : sachez que les elfes ont mauvaise haleine! Et oui! Ils puent de la gueule car le lembas a un arrière goût de poiscaille ! « Embrasser un elfe c’est comme rouler une pelle à un mérou ! » (dixit la personne qui a passé de longues heures à embrasser notre captif : Haldir de Lothlorien pour en avoir vraiment le cœur net !)

Après avoir bien détruit le mythe, laissez moi vous dire qu’ils font quand même tout leur possible pour remédier à ces problèmes d’odeurs persistantes… outre la bonne idée de baigner très souvent leurs pieds moites… et le cas du masque à la bouse de troll qui se règle de lui-même dès que leur puberté se termine (mais on n’est pas à l’abri de quelques ‘spots’ de temps en temps), certains –comme Elrond et Arwen- ont renoncé à la teinture blonde : très classe de loin mais beaucoup moins agréable dans un périmètre rapproché… les autres, et bien soit ils espacent les teintures (mais souffrent alors d’un problème récurent de ‘racines foncées’) soit ils se roule-boulent une bonne demie heure chaque matin dans un bosquet de lavande… il parait que ça atténue un peu…
Quant à la mauvaise haleine… et bah ils mangent du persil et sont les plus grands consommateurs mondiaux de chewing gum « Clorets » !

Avant de se quitter, notons quand même un point positif : il y a quelque chose chez les elfes qui sent vraiment bon : c’est leurs fringues ! Pour parvenir à ce petit miracle, ils utilisent des noix de lavage de leur arbre fétiche, le Mallorne, pour la lessive. En plus de laver plus blanc que blanc les belles robes de ces dames et plus vert que vert les collants ridicules de ces messieurs, ce mode de lavage enlève toutes les taches de gras, café, tabac, alcool, drogue et surtout chorizo dont les elfes semblent très friands, et ce, même à basse température, voire carrément à froid dans la Nimrodel.
Grâce aux noix de Mallorne, aucun phosphate n’est rejeté dans la nature et les elfes peuvent se targuer d’être les premiers à avoir prononcé la phrase: « c’est nous les vrais écologistes ! » à l’usage désormais galvaudé…

Encore une dernière révélation et je crois que nous aurons fait le tour des secrets de beauté des elfes : tenez vous bien : les elfes sont tous myopes !! Mais bien entendu, ils sont trop fiers pour porter des lunettes et les lentilles ça leur irritent les yeux ! Du coup, ils font courir depuis des générations des rumeurs sur leur légendaire acuité visuelle, alors qu’en réalité ils ne distingueraient pas un troll à un mètre ! La plupart du temps quand on leur demande ce que distinguent leurs yeux d’elfes, ils répondent au pif, et de préférence un truc qui n’a ni queue ni tête (ex : « un soleil rouge se lève, beaucoup de sang à du couler cette nuit »)… quand au tir à l’arc où manifestement il excellent : il semblerait qu’ils aient mis au point un ensorcellement permanent et particulièrement efficace sur leurs flèches pour qu’elles touchent toujours leur cible… Mais ne nous y méprenons pas : ils tirent au hasard !

Ainsi se termine cette série d’articles sur les elfes. Merci à tous ceux qui ont eu le courage de me lire et à très bientôt pour de nouvelles aventures… au pays des elfes… ou pas !
FIN.

 

 

 

Creative Commons License
Ecrits Momoa by Momoa est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Catherine 04/07/2010 19:06



Je croise beaucoup d'elfs le matin dans le métro. Tu vois, il ne sont pas tous partis.



Tit'Anik 23/06/2010 00:07







ZEN - UNE AVENTURE HUMAINE 21/06/2010 21:55



 


Bonne fête de la musique !






Tit'Anik 16/06/2010 23:58



Je me suis énormément amusée avec tes chapitres


Merci pour ce délicieux (si l'on peu dire) récit distrayant.


Bisous






Présentation

  • : Le blog de momoa.over-blog.com
  • Le blog de momoa.over-blog.com
  • : Petits écrits passe-temps qui devaient rester confidentiels, planqués sur ma page Facebook, jusqu'à ce que Y. s'en empare pour les publier dans ce blog et Dieu sait où encore!
  • Contact

Recherche